elfe10

 

Il faisait nuit noire.
Les nuages cachaient les reflets de la lune.La petite elfe dormait paisiblement
Quand une douleur soudaine lui prit au niveau du ventre.

Instinctivement, ses mains se sont dirigés vers la cause de son mal,
Aussi vivement que ses reflexes d'archère lui permettaient.

C'est alors qu'elle sentit sur ses doigtsUn liquide...

Elle se rapprocha du feu qui était entrain de mourir
Et distinguait cette couleur rouge d'un vif sur ses mains.
Elle regarda alors son ventre et vis une petite entaille
Suffisamment profonde pour qu'elle se mette en alerte

Elle attrapa la dague cachée dans sa botte et scruta l'horizon.
Caché dans l'obscurité, elle sentit une ombre qui l'observait également.
Malgré sa vue perçante, la petite elfe n'arrivait pas à distinguer âme qui vive.

Après plusieurs minutes à scruter les bois, buissons, et autres végétaux,
Elle raviva le feu pour instensifier la lumière.
Elle désinfecta sa blessure puis banda son ventre.

Durant trois semaines, la petite elfe sentit l'ombre près d'elle.
Et durant plusieurs nuits, elle se fit attaquer de la même façon.
Nuit après nuit, son attention était centrée sur chaque bruit, souffle, présence,
La main sur son arc, prête à décocher une flèche
Elle commençait à être épuisée et à bout de force...

Puis, une nuit éclairée par la lueur de la lune,
Elle sentit une petite brise fraiche.
Spontanément, elle porta sa main droite à sa saccoche
Et envoya une poignée de poussière de lumière dans la même direction.
Un cri terrifiant se fit entendre avant le silence total
Qui semblait durer une éternité.

Les bruits de la forêt se fit à nouveau entendre petit à petit.
Soulagée, cette nuit là, la petite elfe pu dormir sur ses deux oreilles.

Le lendemain matin, elle fit à nouveau ses bandages.
Les plaies mettraient certainement du temps à cicatriser.
"Dommage que je ne connaisse pas un mage blanc...Il aurait certainement soigné tout ça...."